Cet article a été mis à jour le 10 janvier 2020 @ 19:36

un Professeur de Musique Traditionnelle à Bras-Panon ?
Le pense-bête à toutes vos interrogations

Démarrer une discipline musicale à Bras-Panon n’est pas souvent ce qu’il y a de plus aisé, il est légitime d’être envahi de questions lorsque vous lisez un encart publicitaire du genre :

un Professeur de Musique Traditionnelle à Bras-Panon

Les questions qui se posent souvent sont :

  • Est-ce que ça va être raisonnable ?
  • Est-ce que ça va m’intéresser ?
  • Quel budget dois-je prévoir ?
  • Faut-il que j’ai mon matériel musical de suite ?
  • Aurais-je des auditions à passer ?
  • Serais-je en cours particulier, en cours à domicile, en cours sur internet, en atelier ou coaching personnel ?
  • Aurais-je à connaître le solfège ?
  • Que se passe t-il si ça ne me plaît plus ?
  • Aurais-je le choix des chansons à jouer ?
  • Aurais-je droit à une période d’essai ?
  • Est-ce qu’il sera proposé un règlement en plusieurs fois ?
  • Le planning de cours va t-il me convenir ?

Portrait Ludovic CLAIN

Je me nomme Ludovic CLAIN, j’ai fondé WaïoMizik en 2008, ce qui me permet à La Réunion d’aider les familles à retrouver leur identité musicale, et sur internet d’éduquer la future génération de musiciens libres.
Dans les lignes qui suivent, je vais non seulement répondre à vos questions, mais vous allez aussi découvrir :

  • Pourquoi vous devriez vous méfier des écoles de musique ordinaire
    (statistiques à l’appui)
  • Qu’est-ce qui vous attend si vous faites quand même ce choix (témoignage alarmant)
  • Pour quelles bonnes raisons vous devriez vous mettre à la musique
    (peu de gens en ont conscience)
  • Comment être invité à la prochaine réunion d’information WaïoMizik™ près de chez vous (c’est plus simple que ce que vous ne le pensez)

Qui suis-je ?

Quand j’étais enfant, je n’ai pas eu la chance de grandir dans une famille de musiciens comme les Arlanda ou les Pitou, tout mon formatage musical a été fait au conservatoire, expérience que je n’ai pas bien vécue.

En grandissant, au lieu d’en faire le chapitre noir de ma vie, j’ai décidé d’en faire une expertise, et de contribuer à améliorer la pédagogie musicale.

Pourquoi ?

Cours de musique ordinaires - Statistiques abandons

Et pour vous mettre le cœur du problème, voici un des nombreux témoignages que vous pourrez trouver sur les forums :
Témoignage mère alarmée

Que faire ?

Il y a 70 ans, il n’y avait quasiment aucune école de musique à l’île de La Réunion et pourtant nos chansons avaient des rimes, avaient une mélodie, avaient de belles orchestrations, de beaux accords, avaient du sens, et étaient capables de traverser les générations.
Aujourd’hui, il y a pratiquement une école de musique dans chaque ville dans l’île, mais ouvrez les télévisions locales et constatez par vous-même dans quelle misère culturelle nous sommes descendus.

Et si rien ne change ?

Retrouver des générations entières droguées aux cultures sur-médiatisées (c’est ce qui arrive lorsque les enfants sont livrés en pâture aux radios énergiques, sans aucun garde-fou éducatif)
Clicanoo Sexion d'Assaut enflamme le public de Kaloo Bang

Retrouver du répertoire traditionnel caricaturé par des interprètes en mal d’exotisme (colliers à fleurs et ambiance zouk pour Ti Fleur Fanée)
Petite Fleur Aimée (Ti Fleur Fanée) par la chorale L'espoir de Chaponnay

La question n’est plus là

Vous l’avez compris, il ne s’agit plus aujourd’hui de chercher quels sont les meilleurs cours de musique pour vous, mais bien de choisir ceux qui vous permettent de construire votre identité culturelle et de la défendre. Au delà de l’apprentissage musical ou du perfectionnement de sa technique instrumentale, chaque réunionnais a le droit d’être traversé par les musiques populaires de son péï, même pour apprendre la guitare, le piano, le chant, la batterie, les percussions ou la basse.

La révolution est en marche

WaïoMizik est un défi lancé au futur, exigeant que chaque famille réinvente ses pratiques et ses croyances pour au moins laisser un monde meilleur à la génération qui vient ; un monde où la culture populaire serait cœur des pratiques familiales, dans la fierté et les traditions propres à à La Réunion (à l’heure où vous lisez ces phrases 28 691 fans des quatre coins du globe ont déjà choisi WaïoMizik™ pour leur réussite musicale).

Le droit à votre identité culturelle

Participez GRATUITEMENT à la prochaine réunion d’information à Bras-Panon en remplissant simplement le questionnaire derrière le lien ci-dessous (nous vous mettrons dans la liste des invités, c’est gratuit et sans engagement) :
Ça m'intéresse (bouton)

Au plaisir de vous rencontrer,
Ludovic CLAIN Fondateur de WaïoMizik™, école de musique populaire à La Réunion & en ligne


PS: n’empêche que si La Réunion avait autant de ferveur à défendre la recette du séga que celle du rougail saucisse … on n’en serait pas là 🤣
clicanoo-video-rale-pousse-autour-du-rougail-saucisse-servi-par-un-food-truck
clicanoo-commentaires-rale-pousse-autour-du-rougail-saucisse-servi-par-un-food-truck

Retour haut de page
Send this to a friend